Cette discipline qui vient du cirque s’adresse aux femmes comme aux hommes. Pour la connaître un peu plus, j’ai pris mon sac de sport un mardi soir et direction le club French Pole Riviera de Nice. Suivez-moi !

Par Elise Fort 

Ce terme vous fait penser aux clubs de striptease ? Oubliez ! Cette activité fait appel au physique, au mental et à la rigueur. Juliette, professeur depuis deux ans, m’accueille à bras ouverts pour me faire découvrir ce véritable sport. Progressivement, nous nous retrouvons à sept femmes autour d’elle… C’est parti pour une initiation d’1h30 !

Sportif et complet
Le cours commence par un échauffement. Au début tranquillement avec des mouvements de nuque, d’épaules, de bras… Et puis, ça rigole de moins de moins avec des squats, des pompes et des exercices de souplesse pour chauffer les muscles ! J’obtiens au passage mon grand écart et j’en suis très fière… Pourtant je ne suis pas une grande sportive, donc autant vous dire que l’échauffement en lui-même me fatigue ! Je me sens incapable de grimper sur une barre après ça. Courage, je suis là pour découvrir la discipline. J’observe Juliette avec des yeux d’enfant ! A mon tour maintenant de me familiariser avec ces grands cylindres en métal.

En pratique…
Pour commencer, Juliette me propose quelques exercices pour apprivoiser la barre comme tourner autour, faire la chaise ou le boomerang. Au fur et à mesure qu’elle me montre l’exemple, je me dis que je n’y arriverai jamais!Et pourtant, à force de tomber et réessayer, je grimpe et parviens même à effectuer la figure du crucifix : lâcher les bras pour tenir à la seule force de ses jambes. Avec persévérance, j’arrive à enchainer quelques postures que je n’aurai jamais pensé réussir en une seule séance ! Le corps, dans son ensemble, travaille, se gaine et ainsi je repousse mes limites. En plus de se muscler de la tête aux pieds, ce sport devient un art à part entière. Les élèves autour de moi effectuent des figures impressionnantes et artistiques, j’en suis bouche bée ! Progressivement la fatigue m’envahit. Juliette nous propose, pour finir le cours, de nous étirer. Je sais que j’en ai besoin si je veux prévenir les courbatures de demain !

Un moment pour soi
Etre en tenue légère n’est pas facile pour tout le monde. En effet, porter shorty et brassière est la règle pour que la peau adhère à la barre. Je ne suis pas la personne la plus à l’aise, pourtant nous sommes toutes logées à la même enseigne avec nos physiques tous différents. Faire du Pole Dance est motivant, c’est se retrouver avec soi-même, se dépasser et apprivoiser son corps. J’étais dans une telle concentration que j’en ai oublié le monde extérieur. C’est un véritable exercice de prise de confiance en soi. Alors bien sûr, l’échauffement est un peu douloureux… Mais ça fait du bien !