Au numéro trois de la rue Tonduti de l’Escarène, Bruno Ruiz a ouvert son échoppe en février dernier. A 40 ans, il se lance dans une nouvelle aventure : Jean De La Tomate… Une épicerie locavore dont le produit le plus lointain vient d’Avignon.

Comment avez-vous eu l’idée d’ouvrir ce magasin ?

Mon épouse et moi sommes adeptes des produits locaux mais nous n’en trouvions pas. Après avoir travaillé quinze ans dans la grande distribution, je pensais que ce serait une bonne opportunité. J’ai eu envie d’être mon propre patron et d’entreprendre dans quelque chose qui ait du sens !

Un concept qui vous tient à cœur ?

Beaucoup de convictions personnelles ! Je pense qu’il faut revenir à des produits plus sains et locaux afin de réduire l’impact sur l’environnement. Et surtout, avoir une qualité incomparable à ceux qui viennent de beaucoup plus loin.

Quels produits peut-on acheter chez vous ?

Des fruits et légumes, des confitures et du miel venant des Alpes-Maritimes. Je propose des produits frais, des jus de fruits des Bouches-Du-Rhône, des bières et du vin… Ainsi que des pâtes et farines bios du Vaucluse. Du 100% local qui attire tout public, notamment les seniors qui retrouvent les saveurs d’antan.