C’est à la Bastide Rouge que Marie Vial nous avait donné rendez-vous le 1er juin dernier. Elle y a officiellement lancé myautonomie.com, le tout premier comparateur en ligne d’offres de téléassistance. L’objectif ? Proposer un site internet simple et accessible permettant de trouver la solution la mieux adaptée pour le maintien à domicile. Adressé au grand public comme aux professionnels, ce comparateur se positionne comme un outil innovant dans le monde de la Silver Economie.

Pouvez-vous nous expliquer le concept de myautonomie.com ?

C’est un outil simple, pratique et ludique, une plateforme internet nouvelle génération entièrement dédiée à l’autonomie de la personne. C’est le premier comparateur de ce genre dans le domaine de l’autonomie de la personne. Le but est de référencer des solutions de téléassistance de qualité permettant de proposer des offres personnalisées. Nous avons choisi une interface simple et ergonomique pour arriver aux réponses en quelques clics seulement, avec des solutions personnalisées.

Avant de vous lancer dans l’aventure myautonomie.com, quel a été votre parcours de vie ? 

Mon parcours professionnel est réellement atypique. Il est ponctué de voyages, de polyvalence et d’adaptation. J’ai d’abord réalisé mes études à Paris dans le domaine du tourisme avant de commencer à travailler… A Disneyland ! En tant que Cast Member, je participais notamment aux parades. Cette première expérience, plutôt originale, ma beaucoup plu ! J’ai ensuite beaucoup voyagé et ai enchainé de nombreux postes : monitrice de plongée sous-marine en Guadeloupe et en Corse, agent immobilier, consultante en défiscalisation… Je me suis également lancée dans l’entreprenariat sur l’Ile de la Réunion dans le commerce écologique et équitable. Je commercialisais des sacs et accessoires fabriqués par une association de femmes aux Philippines à partir d’emballages de jus de fruits recyclés puis tressés. J’ai créé un réseau de revendeurs sur l’île, mis en place un partenariat avec la Poste avant de revendre mon activité à mon banquier ! J’ai ensuite bénéficié d’une expérience de dix années dans le domaine de la téléassistance. J’ai ainsi pu analyser les besoins du grand public et me rendre compte d’un cruel manque d’informations dans ce domaine.

C’est pour cette raison que vous avez décidé de créer ce comparateur ? 

Oui, c’est certain. J’ai établi de nombreux constats lors de mes expériences. Par exemple, le grand public plébiscite le maintien à domicile des personnes âgées mais n’a pas les informations lui permettant de le réaliser. Les questions sont récurrentes : quel prestataire choisir, quelles solutions existe-t- il pour faciliter cette démarche… Le modèle d’un site comparateur d’offres s’est imposé naturellement afin de créer un outil simple et d’utilité publique. J’ai également de très fortes convictions personnelles sur le maintien à domicile et un réel attachement à la population âgée. L’humain est très important pour moi et c’est cela qui m’a poussée à proposer ce service. Enfin, j’ai toujours su que j’étais faite pour l’entreprenariat et c’est pour cela que je n’ai pas hésité à me lancer.

Votre sensibilité à cette population est-elle issue d’une expérience personnelle ?

C’est un attachement depuis toute petite…  J’ai toujours été touchée et curieuse par toute cette expérience de vie, par la sagesse et très souvent le retour vers les vraies valeurs… En prenant de l’âge, on se détache du superflu! C’est l’approche que j’ai vécue et notamment avec Camille, ma grand-mère paternelle, que j’ai aimé infiniment et à laquelle je pense encore très souvent. La chouette de mon logo porte son prénom en son souvenir. Les personnes âgées m’émeuvent par leur fragilité, je les trouve magnifiques et attachantes.

Il existe de nombreux domaines d’actions pour le maintien à domicile. Pourquoi s’être tournée vers le secteur de la téléassistance en premier lieu ? 

Tout d’abord parce qu’il s’agit de mon secteur de prédilection professionnel depuis dix ans ! Ensuite, parce que j’ai pu établir cette analyse du marché et me rendre compte que le besoin de visibilité et de développement de ce secteur est fort, surtout en France. Enfin, la téléassistance n’est que la première pierre de ce comparateur.

Quels sont donc vos projets d’évolution ?

Nous allons prochainement intégrer la comparaison des services à la personne (septembre 2017) avec une valorisation de la qualité de service par des avis vérifiés, toujours dans un objectif d’accompagnement des particuliers. Il y a également un vrai travail en perspective sur le référencement des aides financières pour le maintien à domicile. Nous allons également, à travers notre rubrique « my mag », proposer des informations régulières et utiles aux bénéficiaires, proches, et professionnels. Enfin, je souhaite intégrer de nombreuses autres rubriques en vue de créer un outil complet de solutions et services d’aide à l’autonomie de la personne à domicile… Affaire à suivre !

Vous parlez de qualité de service, de quelle manière choisissez-vous les partenaires présents sur myautonomie.com ?

Chacun d’entre eux est sélectionné. Ce sont des entreprises sérieuses, des acteurs présents et reconnus sur le marché de la téléassistance, des sociétés ou associations créées depuis plus d’un an avec une qualité de service réelle et valorisée. Les prestataires sont également en possession d’un numéro SAP (service à la personne) permettant l’accès aux aides fiscales (50% du montant de l’abonnement). C’est une véritable démarche qualité, réalisée dans la bienveillance. Myautonomie.com est un comparateur sérieux et d’utilité publique, pas une machine à business !

En parlant de business, quelles difficultés avez-vous rencontrées lors de la création de votre entreprise ?

J’ai lancé ce projet il y a tout juste un an avec l’accompagnement de l’ACEC BGE Côte d’Azur. Il a donc fallu une année de travail intense pour rechercher les prestataires, lever des fonds, trouver les partenaires de téléassistance et surtout créer le site de A à Z pour proposer un concept sur-mesure. La partie la plus complexe a bien sûr été la recherche de financements. Après de multiples refus, c’est finalement la Société Générale qui m’a accordé un prêt bancaire, sous caution de BPI France… Mais ce fut un véritable parcours du combattant ! Le site en lui-même était également complexe à construire et l’acceptation du projet par les prestataires pas toujours évidente puisqu’il s’agit finalement d’une mise en concurrence directe des offres existantes. C’est un nouveau mode de distribution qui nécessite notamment une transparence tarifaire totale.

La silver économie est-elle en plein boom ?

Bien sûr ! Selon l’INSEE, la part de personnes âgées de plus de 75 ans sera en 2035 de 13,6% contre 9,3% actuellement. La société doit donc apporter des réponses socialement satisfaisantes et économiquement soutenables… La voie privilégiée est le maintien, le plus longtemps possible, des personnes âgées à leur domicile. Socialement bénéfique, car il permet aux seniors de conserver leur cadre de vie domestique et leur environnement social habituel, le maintien à domicile s’avère également pertinent sur le plan économique, en réduisant la prise en charge liée à l’hébergement en établissements d’accueil. Myautonomie.com se positionne dans cette mouvance.