Delphine Marquet plus connue sous le nom de Delphine Marie Yoga, est une véritable passionnée ! Initialement commerciale dans l’Hôtellerie de luxe, elle a effectué un virage à 360° pour se consacrer au yoga. Aujourd’hui professeure certifiée sur la Côte d’Azur, cette jeune maman s’investit au quotidien : cours collectifs, particuliers, en entreprise ou via sa chaîne youtube… Rencontre ! 

Propos recueillis par Marlène Renou & Coralie Bouisset

D’où te vient cette passion pour le yoga ?
J’ai toujours pratiqué le yoga, car j’avais un métier assez stressant et besoin d’évacuer. Mais ma passion s’est précisée quand je suis allée vivre aux Etats-Unis ! J’ai toujours eu dans un coin de ma tête l’envie de partir à l’étranger. Fin 2013, mon mari décroche un contrat en VIA à Washington dans le domaine de l’informatique pour une durée de deux ans… L’opportunité parfaite ! Une fois arrivée là-bas, sans ma famille et mes amis, je me suis sentie un peu déboussolée et en manque de repères. Au détour d’une rue près de chez moi, je suis tombée sur une salle de yoga. Je me suis immédiatement inscrite et ai pratiqué pendant 6 mois, 3 fois par jour. J’adorais ça et c’est ce dont j’avais besoin !

Qu’est-ce que le yoga t’a apporté ?
Ma grand-mère a pratiqué le yoga toute sa vie. A 80 ans elle se mettait encore sur la tête ! Elle a toujours été très zen et vit bien. Ça m’a toujours impressionnée et intriguée ! De mon côté, en pratiquant de manière hyper intensive, j’ai vu des changements impressionnants, tant sur mon corps que sur mon mental. J’étais quelqu’un de très anxieux, avec beaucoup de difficultés à vivre le moment présent. Le yoga m’a appris à me détacher de tout cela. Je vois maintenant les choses différemment et suis plus apaisée.

À quel moment as-tu fait de ta passion, ton métier ?
Toujours à Washington, j’ai eu l’envie d’en savoir plus. J’ai trouvé une formation de professeur de yoga de 200h. Cela me plaisait beaucoup car c’était organisé de manière intensive pendant 3 semaines à la manière d’une retraite spirituelle. Je commençais à 6h le matin et rentrais chez moi le soir à 22h. J’ai pensé et vécu yoga pendant 3 semaines ! C’était génial ! Je n’avais pas pour objectif de devenir professeur car je ne me voyais pas du tout enseigner. Pour autant j’avais envie d’aller jusqu’au bout et d’obtenir mon diplôme. Pour valider cette formation, nous avions deux objectifs : organiser un événement de yoga pendant 5 semaines de suite, et donner un cours à nos camarades de formation devant un jury d’enseignants.  J’ai réalisé mon événement à l’ambassade de France de Washington, lieu de travail de mon mari. La première semaine nous étions 5, au bout de 5 semaines nous étions 15 par cours ! J’ai également donné mon cours à mes camarades. À la fin, ma professeure de yoga m’a dit quelque chose qui m’a beaucoup marqué : «  Delphine, il ne faut jamais que tu arrêtes d’enseigner le yoga, tu as quelque chose de très particulier dans la voix ». J’ai obtenu mon diplôme et, peu de temps après, le studio de yoga m’a recontactée pour me proposer de donner des cours. Je me suis donc lancée ! Fin décembre 2015, nous sommes rentrés en France. Je me suis alors posé réellement la question de faire du yoga mon métier.

Comment t’es-tu organisée ?
Au départ, j’ai donné des cours à mes amies gratuitement, puis en octobre 2016 je me suis lancée et j’ai créé mon auto-entreprise. J’ai donné des cours collectifs, des cours chez des particuliers, j’ai travaillé avec des blogueuses pour me faire connaître et les réseaux sociaux m’ont aussi beaucoup aidée. De fil en aiguille la mayonnaise a pris !

De quelle manière enseignes-tu ?
J’ai une formation en Yoga Vinyasa, un yoga fluide qui se pratique en musique, on tient les poses de 3 à 5 secondes. J’adapte vraiment mon yoga aux personnes que j’ai en face de moi. Je peux proposer du yoga beaucoup plus lent comme du plus intense et je me suis aussi formée, pendant ma grossesse, au yoga prénatal. Je travaille toujours sous le même angle, c’est-à-dire que j’utilise le corps pour travailler l’esprit. Je mets le corps en mouvement assez rapidement, de manière à ce que l’esprit se calme tout de suite. On est dans l’instant présent! Au bout de 20 min je ralentis un peu la cadence, car l’esprit s’est posé. Ensuite, nous entrons dans une phase qui ressemble davantage à de la méditation. L’idéal pour commencer le yoga, c’est d’abord de réaliser un cours privé chez soi et après de venir faire un cours collectif. Les énergies sont complètement différentes. Le cours particulier est parfait pour travailler précisément les positions, avoir le bon alignement et ne pas se faire mal, mais je conseille de faire également des cours en collectif, car l’énergie d’un groupe est vraiment quelque chose de particulier !

Qu’est-ce qui te plaît dans le fait d’enseigner ?
Lors d’un cours, je reçois autant que je donne et c’est juste extraordinaire ! Je ne vais jamais au travail en traînant les pieds, je me dis que je vais passer un moment super cool et quand je ressors de mon cours, j’ai la patate et le smile. Quand je vois le bien que cela fait aux gens, l’évolution possible chez chaque personne, la force et les ressources présentes en chacun, je sais que je suis à ma place. Le but du yoga, est d’apaiser l’esprit, de prendre du recul, et c’est ce que j’essaie de transmettre.

Infos pratiques : www.delphinemarieyoga.com Facebook Instagram Youtube